Février 2009 - "Déjà le sang de mai..." de René Vautier

Le 20 février 2009 à 19h
à l'AGORA de Nanterre
En présence du réalisateur

"Déjà le sang de mai..." réalisé par René Vautier

Interview de René Vautier :
réalisation: Cheikh Djemaï





Vous pourrez profiter de la présence de René Vautier, qui est un monument d'histoire, de connaissances et d'expériences, pour lui poser toutes les questions qui vous taraudent.

Racontons aux jeunes, notre, leur histoire. Racontons-là également aux moins jeunes qu'on a amputés de la leur pour les empêcher de grandir.

Avec la projection du film « Déjà le sang de mai » de René Vautier, c'est une occasion pour faire un retour sur l'histoire méconnue entre l’Algérie et la France.



Ce film sans avoir la prétention de porter en lui la vérité absolue, contribue à l'édification d'une mémoire collective indispensable et toujours en construction. Il pose un regard objectif sur les tenants et les aboutissants de la présence française en Algérie. De ce constat naît toute une réflexion sur l'articulation entre histoire et mémoire souvent tronquée ou déformée, du vrai visage de cette histoire de la colonisation.



PHOTOS DE LA SOIREE



 René Vautier

 

Né en 1928 à Camaret-sur-Mer, décoré de la Croix de guerre à seize ans, cet ancien de l’Idhec est l’auteur des premières images des maquis algériens, tournées dans la région de Tebessa.

En 1958, il réalise « Algérie en flammes » dénonçait la guerre entreprise en Algérie loin de l’illusion longtemps entretenue de simples "opérations de police" ou "de maintien de l’ordre". 

 

 Filmographie 

 -Afrique 50 (1950, 17 min)

-Les ajoncs (1969, 12 min)

-Les trois cousins (1969, 20 min)

-Technique si simple (1970, 18 min)

-Avoir 20 ans dans les Aurès (1971, 1h40) 
 

-Mourir pour des images (1972, 45 min)

-La caravelle (1972, 5 min)

-Le remord (1973, 12 min)

-Quand tu disais Valéry (1975, 2h)

-Frontline (1976, 1h15)

-Marée noire et colère rouge (1978, 54 min)

-Images pour la liberté (1982, 56 min)

-Déjà le sang de mai (1982, 60 min)

-Châteaubriand mémoire vivante (1985, 60 min)

-Mission Pacifique (1988, 54 min)

-Et le mot frère et le mot camarade (1995, 50 min)